Caractères génériques dans les exclusions du contrôle de script Passer la navigation

Caractères génériques dans les exclusions du contrôle de script

Vous pouvez utiliser l'astérisque (*) comme caractère générique lorsque vous spécifiez des exclusions dans l'onglet
Contrôle de script
.
Utiliser des caractères génériques dans les exclusions du contrôle de script réduit le nombre d'alertes affichées dans votre console tout en permettant aux utilisateurs d'exécuter certains scripts qui correspondent au chemin d'exclusion et au nom de fichier. Par exemple, vous pouvez exclure un script spécifique en employant son nom complet lorsque vous utilisez un caractère générique dans le chemin d'accès au répertoire, ou recourir au caractère générique pour mettre en correspondance un groupe de scripts qui partagent un nom similaire en l'utilisant comme partie du nom de fichier proprement dit.
Bien que l'utilisation de caractères génériques dans les exclusions offre une certaine flexibilité, elle peut également réduire votre position de sécurité si vos exclusions sont trop larges. Par exemple, évitez d'exclure des dossiers complets tels que
/windows/temp
. Utilisez plutôt un caractère générique lorsque vous spécifiez le nom de fichier complet ou partiel du script que vous souhaitez exclure (par exemple,
/windows/temp/myscript*.vbs
).
Le tableau suivant décrit les règles des exclusions de contrôle de script :
Élément
Description
Caractères génériques pris en charge
Seul l'astérisque (*) est pris en charge comme caractère générique pour les exclusions de contrôle de script.
Le caractère générique représente un ou plusieurs caractères.
Barres obliques de style UNIX
Si vous utilisez des caractères génériques, les exclusions doivent utiliser des barres obliques de type Unix (même pour les systèmes
Windows
).
Exemple :
/windows/system*/*
Exclusions de dossiers
Lorsque vous souhaitez exclure un dossier, l'exclusion doit avoir un caractère générique à la fin du chemin pour distinguer l'exclusion en tant que dossier (et non en tant que fichier).
Par exemple :
  • /windows/system32/*
  • /windows/*/test/*
  • /windows/system32/test*/*
Exclusions de fichiers
Lorsque vous souhaitez exclure un fichier, l'exclusion doit se terminer par une extension de fichier pour distinguer l'exclusion en tant que fichier (et non en tant que dossier). Par exemple :
  • /windows/system32/*.vbs
  • /windows/system32/script*.vbs
  • /windows/system32/*/script.vbs
  • Chaque caractère générique représente un seul niveau de dossier. Le nombre de niveaux de dossiers représentés dans l'exclusion doit correspondre au niveau du fichier que vous essayez d'exclure.
    • Par exemple, /folder/*/script.vbs correspond à \folder\test\script.vbs, mais pas à \folder\test\001\script.vbs. Cela nécessite /folder/*/001/script.vbs ou /folder/*/*/script.vbs.
    • Le caractère générique doit être conservé à chaque niveau jusqu'à l'emplacement du script.
    • Deux caractères génériques ou plus par niveau ne sont pas autorisés. Par exemple, /folder/*file*.ext n'est pas autorisé.
Exclusions de processus
Les exclusions de processus avec un caractère générique doivent avoir une extension de fichier pour la distinguer comme une exclusion de processus (et non un dossier).
Pour spécifier un processus quel que soit le répertoire dans lequel il se trouve, reportez-vous aux exemples suivants :
  • /my*.exe
    (lecteur local)
  • //my*.exe
    (lecteur réseau)
Pour spécifier un processus qui se trouve dans un répertoire spécifique, reportez-vous aux exemples suivants :
  • /directory/child/my*.exe
    (lecteur local)
  • //directory/child/my*.exe
    (lecteur réseau)
Exemples de correspondances complètes et partielles dans les exclusions
Les caractères génériques prennent en charge les exclusions complètes et partielles.
  • /folder/*/script.vbs
  • /folder/test*/script.vbs
Chemins absolus
Les chemins absolus ne sont pas pris en charge dans les exclusions de contrôle de script.
Chemins relatifs
Si vous pouvez identifier un chemin relatif commun, vous pouvez exclure les chemins UNC (Universal Naming Convention) avec un caractère générique.
Par exemple, si vous utilisez des noms de terminal dans un chemin tel que « DC01 » à « DC24 » :
/dc*/path/to/script/*
Chemins réseau
Les chemins réseau peuvent être exclus. Par exemple :
  • //hostname/application/*
  • //host*/application/*
  • //*name/*/application/*
  • //hostname/*