Gestion du niveau de mémoire disponible faible

Lorsque la mémoire disponible sur un smartphone BlackBerry passe sous le seuil requis par le smartphone pour fonctionner correctement, le gestionnaire de mémoire faible tente de libérer de la mémoire. Le gestionnaire de mémoire faible hiérarchise les objets en mémoire et marque les objets les moins importants pour qu'ils soient supprimés par BlackBerry Java Virtual Machine. Généralement, les messages ouverts et les entrées du calendrier les plus anciennes sont supprimés en premier.

L'API du gestionnaire de mémoire faible est déployée dans le progiciel net.rim.device.api.lowmemory.

Nous vous recommandons de concevoir votre application pour la compatibilité avec le gestionnaire de mémoire faible, afin de mettre à disposition autant de mémoire que possible lorsque les ressources mémoire du smartphone sont faibles. Pour ce faire, déployez l'interface LowMemoryListener et enregistrez-la auprès du gestionnaire de mémoire faible en appelant la méthode statique LowMemoryManager.addLowMemoryListener().

L'interface LowMemoryListener présente une méthode unique, freeStaleObject(), qui est appelée par le gestionnaire de mémoire faible s'il est nécessaire de libérer de la mémoire. Lorsque la méthode freeStaleObject() est appelée, le gestionnaire de mémoire faible transmet un paramètre de priorité pour indiquer qu'il établit une demande de récupération de mémoire à priorité élevée, moyenne ou faible. Pensez à renvoyer true (vrai) depuis freeStaleObject() si vous avez libéré des ressources et false dans tout autre cas. Ceci est important, car le gestionnaire de mémoire faible a besoin de connaître le volume précis de la mémoire en cours de libération.

Identification de la disponibilité de mémoire insuffisante

Les conditions suivantes peuvent entraîner le gestionnaire de mémoire faible à tenter de libérer des ressources mémoire.

  • La quantité de mémoire disponible sur le smartphone chute sous un certain seuil. Ce seuil dépend de la quantité de RAM disponible sur le système. Le seuil de mémoire est compris entre 400 et 800 Ko.
  • Le nombre d'identificateurs d'objets persistants disponibles sur le smartphone chute au dessous de 1 000.
  • Le nombre d'identificateurs d'objets disponibles sur le smartphone chute au dessous de 1 000.

Ces informations vous ont-elles été utiles ? Envoyez-nous vos commentaires.